Rechercher

Deux hommes jonglaient dans leur tête

En famille
Conception et interprétation : Roland Auzet et Jérôme Thomas
Partager sur Facebook

Sous le regard de : Mathurin Bolze

Musique électronique « live » : Wilfried Wendling

Lumière : Bernard Revel

assisté de : Dominique Mercier-Balaz

Construction et conception des instruments : Robert Hébrard

L’un, roi du jonglage et figure majeure des arts de la piste, jongle avec des grelots de tailles différentes sortis de sa poche. L’autre, compositeur et percussionniste virtuose, joue sur un oeuf musical. Ensemble, ils manipulent des objets extraordinaires et démesurés de forme circulaire, ovoïde ou cubique, tout droit sortis de leur imagination. Intime et énigmatique !

Dans une semi-pénombre que piègent peu à peu des miroirs, le grand Jérôme Thomas, jongleur gracile, et Roland Auzet, philosophe devenu percussionniste, créent une symphonie étonnante, tissant lentement un univers onirique, jusqu’au final tempétueux. Pour imaginer et orchestrer leur tête-à-tête, Robert Hébrard, fantastique luthier, leur a fabriqué de curieux instrumentsobjets – globes, sphères, totems – conçus sur le principe du culbuto. Et sous les doigts de ces deux dompteurs d’objets, ceux-ci s’animent, tournoient, tintinnabulent… Dans l’espace peu à peu démultiplié par les miroirs, le jongleur et le musicien se confondent. Ils mettent en oeuvre une communauté de gestes, se rapprochent, s’imitent et se répondent. La poésie naît de l’étrange manipulation qui joue sur l’échange et l’illusion. Faut-il regarder ? Écouter ? Ce cirque chorégraphique musical émerveille et tente de faire exister ce qui n’existe pas.

 

La presse en parle

« Un monde, inerte au départ, s’anime et se révèle merveilleux par la grâce de deux enfants fous de faire jeu de tout. Symphonie du monde, ancien et moderne à la fois. Mais, ce monde merveilleux ne l’est pas par l’artifice, par des effets spéciaux, il l’est par l’artisan inventif. » L’Humanité

« Tout au long de ces Deux hommes jonglaient dans leur tête, les deux partenaires de scène s’attachent à faire s’entrelacer et dialoguer leurs disciplines respectives, à les faire se nourrir et s’enrichir l’une de l’autre. Une façon, aussi, de repousser leurs limites. Et de tenter de les renouveler. » La Terrasse

Dates et horaires

Grande Salle - C D E

17.12.15 à 19h00 *

18.12.15 à 20h30

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

Compagnie Act Opus – Roland Auzet (la Compagnie Act Opus est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Rhône-Alpes et par la Région Rhône-Alpes)
Coproduction ARMO – Compagnie Jérôme Thomas / Espace des Arts, Scène nationale de Chalonsur- Saône