Rechercher

De Cristiano Nocera
Mise en scène : Cristiano Nocera et Marie Salomé Iffrig
Partager sur Facebook

De Cristiano Nocera

Librement inspiré de « I Malavoglia » de Giovanni Verga

Mise en scène : Cristiano Nocera et Marie Salomé Iffrig

Lumière : Camille Flavignard

Scénographie : Mathilde Melero

Costumes : Elsa Poulie

Avec : Cristiano Nocera, Romain Pivard

1861, en Sicile. ‘Ntoni est pêcheur, de la famille Malavoglia, et comme tant d’autres, cette famille voit sa condition devenir de plus en plus misérable. La cause ? La révolution industrielle. ‘Ntoni décide alors de traverser l’océan pour aller chercher fortune. Voici l’histoire de ce pêcheur, victime inconsciente de cette marée appelée progrès, qui balaya modèles et styles de vie millénaires. Une histoire banale, une histoire immense !

Le XIXe fut le siècle des grandes révolutions industrielles qui produisirent une énorme croissance économique et une grandissante misère sociale. Des dizaines de millions de personnes fuirent l’Europe : Allemands, Suédois, Irlandais, Autrichiens, Hongrois, Polonais, Italiens. ‘Ntoni est l’un d’eux. Aujourd’hui, la majeure partie de ces personnes seraient des « migrants économiques », des individus qui ne fuient ni la persécution ni la guerre, mais la misère, la vexation. ‘Ntoni est un des personnages du roman « Les Malavoglia », de Giovanni Verga, publié en 1881. Cristiano Nocera s’empare librement de ce récit et en écrit une pièce théâtrale et musicale où l’humain prime sur l’analyse historique et sociale. Grâce à la musique, indissociable sur scène de la parole, la mer et la terre s’affrontent. Les sonorités des instruments ethniques du bassin méditerra- néen, réélaborées à travers l’électronique, creusent la faille entre tradition et modernité. Et l’aventure sensible de ‘Ntoni, sa quête, nous rappelle que si aujourd’hui l’Europe est terre d’immigration, elle a été, hier, terre d’émigration.

Dates et horaires

Studio Delphine Seyrig

16.11.18 à 20h30

Production

Compagnie Lavoro Nero Teatro, Strasbourg Eurométropole, Istituto Italiano di Cultura di Strasburgo, Le Triangle – Huningue, Les Tanzmatten – Sélestat