Rechercher

19.12.2017 au 07.04.2018

Amphitryon

De Molière
Mise en scène : Guy Pierre Couleau
Partager sur Facebook

Mise en scène : Guy Pierre Couleau

Assistante à la mise en scène : Carolina Pecheny

Lumière : Laurent Schneegans

Scénographie : Delphine Brouard

Costumes : Laurianne Scimemi assistée de Blandine Gustin

Maquillage : Kuno Schlegelmilch

Avec : Isabelle Cagnat, Luc-Antoine Diquéro, Kristof Langromme, Nils Öhlund, François Rabette (Frédéric Cherboeuf à la création) Jessica Vedel, Clémentine Verdier

Sitôt sa nuit de noces avec Alcmène consommée, Amphitryon, général thébain, quitte sa jeune épouse pour aller guerroyer. Le dieu Jupiter, amoureux de la belle mortelle, profite de l’occasion pour se glisser dans son lit sous les traits du mari. Son allié Mercure monte la garde après avoir pris l’apparence de Sosie, valet d’Amphitryon. Mais celui-ci est de retour au palais, précédant son maître pour annoncer sa victoire… et tombe nez à nez avec cet « autre moi ».

« Amphitryon » est la pièce de Molière la plus shakespearienne, fantastique et amorale. Elle mêle joyeusement tragédie et vaudeville. Tout repose sur le motif du double et du miroir. Entre quiproquos, malentendus et rebondissements, Molière invente une fantaisie mythologique à grand spectacle où les dieux descendus sur terre, rusés et manipulateurs, sèment la confusion et s’amusent aux dépens des humains, dupés de bout en bout et incapables de distinguer le vrai du faux. Les confrontations successives et croisées des personnages et de leurs imposteurs jettent un trouble croissant parmi les mortels. Sosie, joué par Luc-Antoine Diquéro, n’est pas loin de Sganarelle. Il pointe ici l’arbitraire du pouvoir et l’imposture de ces dieux qui se font passer pour des hommes afin de donner libre cours à leur bon plaisir. Une façon de questionner l’ambivalence du rapport entre foi et raison, mensonge et vérité : à quoi veut-on / peuton / doit-on croire ? Le théâtre est, bien sûr, au coeur de cette interrogation. Notre actualité également…

 

 

La presse en parle

« Rarement on a vu tant de qualités réunies sur un plateau de théâtre : un texte (…) qui se laisse écouter comme du rap ou du bel canto, un décor à couper le souffle (…) et, cerise sur le gâteau, une mise en scène inventive et pétillante, généreuse et protéiforme. (…) Mais cette cure de jouvence théâtrale ne saurait évidemment être complète sans la qualité du jeu d’acteurs avec des interprètes de la langue de Molière au zénith de leur forme. » Dominique Feig – L’Alsace

« Guy Pierre Couleau s’est saisi de la mise en scène de cette pièce à machines avec une technicité sans excès, mais une occupation de l’espace minutieuse et équilibrée. (…) Les acteurs jouent avec fluidité – mention particulière pour Luc-Antoine Diquéro qui campe Sosie et expose les mots de Molière comme ceux d’une banale conversation d’aujourd’hui. » Christophe Schneider – DNA

Dates et horaires

Grande salle – C D E

26.01.16 à 19h00

27.01.16 à 20h30

28.01.16 à 19h00 *

29.01.16 à 20h30

30.01.16 à 18h00 **

02.02.16 à 19h00

03.02.16 à 20h30

04.02.16 à 19h00 *

05.02.16 à 20h30

06.02.16 à 18h00 **, ***

22.02.16 à 20h30

23.02.16 à 19h00

24.02.16 à 20h30

25.02.16 à 19h00 *

26.02.16 à 20h30

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

** Nous gardons vos enfants

*** Prolongez la soirée en dînant au théâtre. Repas proposé par le Restaurant traiteur La Palette. Sur réservation

Dates en tournée

Théâtre d'Angoulême

19.12 - 21.12.17

Grand Théâtre & Gérard Philipe, Calais

30.01 & 31.01.18

Théâtre de Fontainebleau

09.02.18

Théâtre en Dracénie, Draguignan

12.03.18

Théâtre de Vienne

05.04 - 07.04.18

Vidéo

Production

Comédie De l’Est – Centre dramatique national d’Alsace