Rechercher

Battlefield

D’après le « Mahabharata » et la pièce de Jean-Claude Carrière
Adaptation et mise en scène : Peter Brook et Marie-Hélène Estienne
Partager sur Facebook

Musique : Toshi Tsuchitori

Costumes : Oria Puppo

Lumière : Philippe Vialatte

Avec : Carole Karemera, Jared McNeill, Ery Nzaramba, Sean O’Callaghan

Musicien : Toshi Tsuchitori

Spectacle en anglais, surtitré en français

Le maître de la mise en scène réinvente son « Mahabharata ». En 1985 à Avignon, en plein air, les spectateurs découvraient éblouis et enthousiastes cette gigantesque fresque épique, religieuse et philosophique écrite en Inde il y a des milliers d’années, mise en scène par un Peter Brook au sommet de son art… À 90 ans, il offre avec « Battlefield » un spectacle comme un geste parfait et suspendu, léger comme un souffle.

Au coeur de cette épopée, une guerre qui déchire une même famille et qui a décimé des millions d’hommes. Cette guerre est née d’un conflit familial – l’opposition acharnée des cent frères Kauravas contre leurs cinq cousins les Pandavas, dirigés par leur frère aîné Yudishtira. Les cent frères sont morts. Yudishtira a gagné. Comment régner ? Comment trouver la paix quand le champ de bataille est jonché de tous ces morts ? C’est le destin de Yudishtira. Il devra l’accepter et y répondre. Le « Mahabharata » n’est pas seulement un livre, c’est un champ immense couvrant tous les aspects de notre existence. Tel un maître zen, Peter Brook épure et concentre de plus en plus son théâtre. Dans ce spectacle où il enroule comme par jeu une histoire sur une autre, il semble distiller la recherche de toute une vie : le théâtre comme sur une place de village en Afrique, le bruit et la fureur de l’épopée shakespearienne, le soubassement discret, mais jamais démenti, de la tragédie grecque. Tout cela avec une simplicité magistrale, que le sorcier Brook affine de spectacle en spectacle.

La presse en parle

« Une interprétation lumineuse qui rappelle que Peter Brook compte parmi les plus grands. Tout repose sur le jeu des acteurs qui atteint ici une précision absolument éblouissante (…). Un tel raffinement lumineux ne peut qu’être le produit d’un art peaufiné au fil des années. » Libération

La presse en parle

« La magie du spectacle tient à ce que le tragique constat ici partagé avec tant de grâce et de bienveillance se mue en confidence qui réveille, éclaire. Apaise mystérieusement. Fraternellement. » Télérama

« Ce spectacle n’est pas seulement beau, il est pétri de bonté. » Mediapart

Dates et horaires

Salle Michel Saint-Denis

18.01.17 à 20:30

19.01.17 à 19:00 *

20.01.17 à 20:30

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

Production

CICT – Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction The Grotowski Institute – Parco Co. Ltd. / Tokyo / Japon, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Young Vic Theatre / Londres, Singapore Repertory Theater, le Théâtre de Liège – CIRT, Attiki Cultural Society, Cercle des partenaires des Bouffes du Nord