Rechercher

Texte et mise en scène : Pauline Bureau
Texte écrit avec et pour les acteurs du spectacle
Partager sur Facebook

Dramaturgie : Benoîte Bureau

Scénographie et réalisation visuelle : Yves Kuperberg

assisté de Alex Forge

Composition musicale et sonore : Vincent Hulot

Costumes et accessoires : Alice Touvet

Lumière : Bruno Brinas

Collaboration artistique : Cécile Zanibelli

Avec : Yann Burlot, Alban Guyon, Murielle Martinelli, Marie Nicolle

Aurore a 12 ans, elle joue du piano, se demande ce que cela fait d’embrasser avec la langue et se photographie chaque jour pour saisir ce qui se transforme en elle. Théo a 13 ans, il fait du skate et raconte pas mal de choses au Roi Grenouille, le héros de sa BD préférée. Au collège, Théo est le nouveau voisin de classe d’Aurore. Mais cer- taines nuits, ils rêvent. Et dans leurs rêves, ils se rencontrent.

Très drôle et pleine d’une sensibilité à fleur de pea u , « Dormir cent ans » est la première incursion « jeune public » de la talentueuse Pauline Bureau, pour laquelle elle obtient un Molière en 2017. Sa plume chargée d’émotions retrace ce passage entre l’enfance et l’âge des possibles. Elle en saisit les attentes et inquiétudes. Elle convoque aussi bien la réalité quotidienne d’Aurore et Théo que le fantastique des contes. Dans une alternance de scènes courtes et toujours très justes, la pièce est une explosion visuelle. Le décor d’images vidéo, mouvant, très abouti, la composition musicale en parfaite harmonie avec les comédiens, nous transportent dans leur monde fantasmagorique. Car comme dans les contes, Aurore et Théo devront accomplir des exploits, passer des épreuves pour devenir eux-mêmes. Ils rencontreront la peur de la solitude, la transformation de leurs corps, la séparation des parents, la recherche de l’amour, la honte… « Dormir cent ans » est un magnifique conte initiatique doublé d’une réflexion sur l’identité, sur ce moment unique, difficile, vertigineux où tout se transforme. Enfants, ados, adultes, on en sort… grandi.

Dates et horaires

Salle Michel Saint-Denis

28.11.18 à 19h00 *, **

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

** Spectacle traduit en langue des signes (LSF)

Représentations scolaires

29.11.

Production

La Part des anges

Coproduction Théâtre Dijon Bourgogne – Centre dramatique national, Le Volcan – Scène nationale Le Havre, Théâtre de Chevilly- Larue André Malraux
Avec le soutien de l’ADAMI
Avec l’aide à la création de la Ville de Rouen

Texte édité et publié aux Éditions Actes Sud-Papiers