Rechercher

François d’Assise

D’après Joseph Delteil
Mise en scène : Adel Hakim
Partager sur Facebook

Adaptation : Adel Hakim et Robert Bouvier

Scénographie : Yves Collet

en collaboration avec Michel Bruguière

Lumière : Ludovic Buter

Musique : Christoph Bollmann

Assistanat à la mise en scène : Nathalie Jeannet

Direction technique : Bernard Colomb

Régie plateau : Yann Trolliet

Avec : Robert Bouvier

Un spectacle qui donne corps et âme aux mots jubilatoires et sensuels de Joseph Delteil. Ici, pas de prêche ni de message ; juste un moment de vie, fou et joyeux, entre coups de foudre et révoltes, un hymne à la liberté, l’histoire d’un homme, tour à tour poète, guerrier, philosophe, amoureux, un « françoisier qui ensainte les hommes ».

« J’ai appelé ce texte ‘ François d’Assise ’ et non pas ‘ Saint François ’. Je tiens à cette nuance. Je prétends toujours que tout homme, s’il le veut, peut devenir François d’Assise, sans être saint le moins du monde. Nous vivons une époque cruciale de l’Histoire, c’est un véritable match entre l’histoire et la nature. D’un côté une redoutable accélération industrielle, de l’autre une fragile levée de sève ça et là dans le vaste monde, un appétit soudain d’air. L’humanité aspire de nouveau à sa chair. François est de notre époque, il porte notre étendard ».

À celui qui fut proclamé « Patron des écologistes », il fallait un théâtre des éléments. Invisibles, l’eau, le vent, le feu et la terre emplissent de leur force le regard et les gestes de Robert Bouvier. Tantôt sautillant tel un cabri inconséquent, tantôt figé dans une intense contemplation, l’acteur convoque sur scène la terre tout entière et la pose à ses pieds. Affichant aujourd’hui près de quatre cents représentations et une presse enthousiaste, le spectacle nous offre un chemin où s’élever à une plus grande dignité humaine. Un moment de partage pétillant de liberté.

La presse en parle

« Un acteur au sommet de son art. Bouvier est superbe de sensualité et de force. » Figaroscope

La presse en parle

«Un texte incandescent d’une rare actualité, magnifiquement interprété par Robert Bouvier.» Marianne

«Bouvier surprend d’abord et fascine ensuite: il donne corps aux mots flamboyants de Joseph Delteil. A cette poésie concrète et terrienne qui parle de la grâce, il fallait un comédien physiquement présent tout autant qu’évanescent. Bouvier joue sur les deux tableaux, à l’aise dans une mise en scène pétillante de liberté. Un régal.» Télérama

Dates et horaires

Salle Michel Saint-Denis

05.01.17 à 19:00 *

06.01.17 à 20:30

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

Vidéo

Coproduction

Compagnie du Passage, Théâtre Vidy – Lausanne ETE, Théâtre Saint-Gervais – Genève, Centre culturel Suisse – Paris, Théâtre des Quartiers d’Ivry