Rechercher

Fuck America

D’Edgar Hilsenrath
Mise en scène : Haïm Menahem
Partager sur Facebook

D’Edgar Hilsenrath

Traduction : Jörg Stickan

Mise en scène : Haïm Menahem

Musique : David Rueff

Création son : Christian Noël

Lumière : Laurent Schneegans

en collaboration avec Marie Lefèvre

Costumes : Michèle Paldacci

Création musicale : David Rueff

Assistanat : Pierrette Monticelli

Avec : Haïm Menahem, David Rueff

Jakob Bronsky, tout juste rescapé de la Shoah, hante une Amérique des laissés-pourcompte et des minables, bien loin du rêve de terre promise. Écrivain la nuit, crève-lafaim le jour, il trimballe, de petits boulots en rencontres loufoques, son appétit de vivre et ses fantasmes torrides. Dialogues déjantés et humour à faire pâlir les bien-pensants !

Au commencement, il y a un livre : une langue qui claque, une verve décapante, féroce et drôle. L’auteur allemand Edgar Hilsenrath sait faire sonner les mots. On se prend à penser à John Fante, Charles Bukowski, Sholem Aleikhem ou Woody Allen… Accompagné du saxophoniste David Rueff, Haïm Menahem porte à la scène les propos jubilatoires d’un antihéros provocateur et attachant. Jakob Bronsky, émigrant juif arrivé à New York quelques années après la fin de la Seconde Guerre mondiale, enchaîne les boulots précaires pour pouvoir écrire le livre de sa vie : « Le Branleur », dont il compte bien faire un best-seller ! Sur le plateau épuré – un bureau, un semblant de lavabo et des pages de roman –, l’acteur incarne avec justesse les situations, le moral variable de Bronsky, maniant les dialogues façon répliques ping-pong. Son partenaire de jeu, c’est ce texte où l’infinie douleur flirte avec la joie, comme un pied de nez à l’histoire.

Dates et horaires

Grande salle - C D E

03.12.15 à 19h00 *

04.12.15 à 20h30 **

* Rencontre avec les artistes à l’issue du spectacle

** Le Manuscrit des chiens III

Théâtre Joliette-Minoterie « Avec l’accord de l’agence Mertin Inh., Nicole Witt e.K. »