Rechercher

Édito

Un souffle nouveau à la Comédie De l’Est

Depuis le 1er janvier, Émilie Capliez et Matthieu Cruciani sont les nouveaux directeurs du Centre dramatique national de Colmar. Avec une volonté forte d’enraciner leur projet sur le territoire, les deux artistes souhaitent développer le théâtre musical et les spectacles pour le jeune public, en accordant une large place à la création.
 
Ils se sont rencontrés sur les bancs de l’école d’acteurs de la Comédie de Saint-Étienne, il y a vingt ans. En 2011, ils y reviennent comme artistes associés, après de multiples aventures théâtrales dans différentes régions. Les jeunes quadragénaires, originaires de Picardie pour elle et de Lorraine pour lui, aiment nourrir leur travail au contact des territoires, de leurs habitants. Pour Colmar, ils ont imaginé un projet enthousiasmant et dynamique, où toutes les musiques, de David Bowie à Jean-Sébastien Bach, trouveront une place de choix aux côtés des textes. Ils feront également la part belle aux spectacles pour les enfants, les adolescents et leurs parents.
Créant l’un après l’autre tous les deux ans, en alternance, ils varieront les propositions : œuvre contemporaine, grande pièce de répertoire, forme itinérante et spectacle jeune public. En janvier 2020, Matthieu Cruciani mettra ainsi en scène « The Swimmer », adapté du film avec Burt Lancaster. La saison suivante, Émilie Capliez créera « Little Nemo », un spectacle musical à partir de 8 ans, inspirée de la bande dessinée éponyme.
Si les co-directeurs ont le désir de faire de la Comédie De l’Est un lieu chaleureux et ouvert sur la ville, ils n’oublient pas l’une des missions premières du CDN : celle de sortir des murs pour aller rencontrer les publics sur le territoire. Ainsi, la Comédie vagabonde va se développer, avec, en octobre 2019, la création par Émilie Capliez d’un spectacle dans l’une des communes du Grand Pays de Colmar, impliquant les habitants. De même, avec le projet intergénérationnel « Encrages », l’auteur en résidence François Bégaudeau collectera la parole des Colmariens, pour en tirer une pièce sur le thème des langues et des dialectes.
Pour porter ce projet ambitieux, les directeurs, tous deux comédiens et metteurs en scène, s’entourent d’un collectif associant artistes reconnus et émergents, tous mobilisés pour mener des actions culturelles sur le territoire.
Le public pourra découvrir l’univers artistique d’Émilie Capliez et Matthieu Cruciani lors de leur « Carte blanche », du 5 au 9 mars, entre théâtre, concert et spectacle jeune public.